LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Aller en bas

LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Message par Asulf le Mar 21 Sep 2010 - 19:16

Bon alors je vais lancer le débat, je vais commencer par les "clichés" que tous le monde connaît. Je vais donc dire que notre merveilleuse région
déborde de bon produit comme: le cidre, calva, pommeau et poirée pour l'alcool, nous sommes aussi connu pour nos fromages dont la star est le camembert, mais on peut citer aussi neufchatel, livarot, pont-l'évêque...

Voila j'espère de quoi lancer le débat ou motiver des gens à y laisser des topics^^

avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Message par Asulf le Sam 25 Sep 2010 - 11:36

LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Avec ce terroir exceptionnel enrichi d'une tradition des métiers du fromage développée au fil des siècles, la Normandie est aujourd'hui la plus importante des régions fromagères de France. En Normandie, on produit des fromages sur la presque totalité du territoire, mais deux régions dominent dans la production fromagère: Le pays d'Auge et le pays de Bray.

Le pays d'Auge est une région naturelle de Normandie, à cheval sur les départements du Calvados (14) et de l'Orne (61), et qui inclut également un petit secteur de l'Eure (27).
Mentionné dès le IXe siècle, "Algia" est la forme latinisée d'une racine pré-latine alg (humidité). Au XIe siècle on rencontre la forme "Alge" qui deviendra ensuite "Auge".
Le pays d'Auge est le berceau de fameux fromages normands AOC : Le camembert, le livarot ou encore le Pont-l'Évêque, fromages originaires des villages et villes éponymes. Il est spécialisé dans les fromages à croûte lavée, le livarot et le pont-l'évèque, et les fromages à pâte molle et fermentée à croûte fleurie comme le camembert.

Le pays de Bray est une petite région naturelle couvrant l'est de la Normandie en Seine-Maritme (76).
Bray est un terme du vieux français signifiant « terrain humide », « lieu boueux » et « vallée ». C'est une région de bocage, qui se caractérise par son sol argileux favorable aux herbages et à l'élevage bovin laitier.
Le pays de Bray est le berceau du Neufchâtel, fromage AOC, et se spécialise plutôt dans les fromages à pâte molle enrichie à la crème.



avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Fromages de Normandie

Message par Steinn le Jeu 7 Oct 2010 - 21:38

"Je veux revoir ma Normandie, ses paturages et ses prairies..." cet extrait de chanson est celui qui, pour beaucoup de français sert à définir la Normandie. Cette vue est sans doute par trop injuste car elle ne met guère en avant les multiples facettes de la Normandie (Cote d'Albatre (Etretat), région du Perche, Granit du Cotentin, Pays de Bray, Pays de Caux, Marais Vernier, plages de sable), et ne tient guère compte de la riche histoire de la Normandie.

Cependant cette image d'Epinal a le mérite de vanter un pays verdoyant presque paradisiaque, que l'imagerie populaire a peuplée de vaches et de laitières. Or cette image traduit bien, d'une certaine manière, la richesse agricole de la Normandie et plus particulièrement sa force dans le domaine des produits laitiers (Lait, beurre, fromages, et produits derivés).

Ce site s'intéresse plus particulièrement à ce dernier aspect, à savoir la production de fromages en Normandie. Son but est de présenter une vue générale sur ces fromages en mettant si possible en valeur les plus typiques et les plus traditionnels.

Ce site est l'une des composantes de Pays de Camembert - Camembert Country, un site plus complet, qui est dédié notamment à la ville de Camembert, à son fromage, à sa région (la Normandie) et à l'activité web de celle-ci.

:lien: http://www.taste-camembert.com/fromages-de-normandie/index.php

.
avatar
Steinn


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Message par Virginie le Lun 11 Oct 2010 - 7:54

Soyez vigilants !!!

Il y a un excellent article sur les faux produits du terroir sur un blog qui s'appelle Passion Cuisine
:arrow: http://passion-cuisine.skynetblogs.be/archive/2010/10/09/les-faux-produits-du-terroir.html

introduction :
LES FAUX PRODUITS DU TERROIR

De nos jours, le consommateur a à nouveau tendance de se tourner de plus en plus vers les produits artisanaux, les produits locaux et les produits du terroir. Cela le rassure et il a, à juste titre, le sentiment d'améliorer la qualité dans son assiette.

Malheureusement, comme toujours, le commerce prend toujours un peu d'avance lorsqu'il y a des modes. Tous les produits du terroir ne sont pas des vrais produits du terroir. En disant cela, je ne dis pas forcement que se sont des mauvais produits, quoi que, parfois..... Mais le fait est que le consommateur est berné et cela, il faut le dénoncer. Il y a des centaines d'exemples, mais certains sont tellement proche de nous, que l'on ne s'y attarde plus.

extrait concernant notre camembert :
LE CAMEMBERT

Emblème de la gastronomie française, le camembert de Normandie est de loin le fromage le plus copié dans les rayons des supermarchés.

Une explication à ce phénomène: tombé dans le domaine public, le nom "camembert" peut-être utilisé par n'importe quel proucteur de n'importe quel pays. Et malgré une AOC 'Camembert de Normandie', qui existe depuis 1983, de nombreux fabricant utilisent le terme très proche de 'Camembert fabriqué en Normandie'.

Les différences: du lait pasteurisé au lieu du lait cru, un affinage raccourci et une fabrication qui n'est soumise à aucune règle.

Ils sont présentés comme les fleurons du terroir, mais quand on y regarde de plus près on découvre que leur appellation est douteuse.

Matières premières importées de l'étranger (30% du lait vient de Chine, 50% de toute l'Europe).

Etiquetage souvent mensonger, additifs non précisés, fabrication hors des limites de la région ou seuls existent de vagues bureaux de courtiers, ....
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Message par Asulf le Lun 11 Oct 2010 - 9:30

une petite mise au point ne fait pas de mal.
avatar
Asulf


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Message par Virginie le Sam 7 Avr 2012 - 21:47

Le Neufchâtel en pleine forme

TERROIR.Les ventes de neufchâtel ont augmenté en 2011, fruit d'une campagne de communication tous azimuts. C'est le bilan du syndicat des producteurs…



Les indicateurs sont au vert… Les ventes de fromages de Neufchâtel, dévoilées lors de l'assemblée générale des producteurs, affichent de bons résultats : 47 t de plus en 2011 pour le fromage au lait cru, 16 t de mieux pour l'ensemble de l'AOC et 1 t de plus à l'exportation…
Il faut dire que l'année dernière a été riche en campagnes de communication. Et ce n'est pas fini, comme le précise Alex Brianchon, le président du syndicat du fromage : « Une campagne d'envergure, avec une certaine modernité, démarre dans les salles de cinéma et sur Internet. » Un film sera en effet diffusé jusqu'au 3 juillet et du 5 septembre au 4 décembre, dans les salles de cinéma de Haute et Basse-Normandie, sur France 3, mais aussi dans les galeries marchandes, les foires, les expositions, afin de vanter les valeurs de l'Apellation d'origine protégée (AOP).
L'assemblée générale a également, comme presque chaque année, mis l'accent sur la nécessité pour les producteurs de réduire la teneur en sel du fromage brayon : « Les rapports montrent une stabilisation du taux de sel, cependant malgré les observations de la commission de dégustation, des efforts restent à faire pour certains producteurs, nous entendons encore des remarques de consommateurs sur le fait qu'ils le trouvent un peu salé… »

Des contrôles internes
De son côté, la Direction départementale de la protection des populations dresse un bilan des contrôles réalisés concernant les règles de commercialisation et fabrication du neufchâtel : « La plupart des vérifications ont été effectuées au stade de la mise en vente, indique Michel Guerrier, chef du service consommation, loyauté et sécurité produits alimentaires. Les manquements relevés concernent principalement l'indication du poids à 10 jours d'affinage défini par le décret, qui ne correspond pas au poids lors de la mise en vente, cette problématique n'est pas nouvelle… » Suite à une réunion tripartite en date du 15 mars, il a été décidé de réduire la pression des contrôles internes à 12,5 % au lieu de 25 %. « Les producteurs sont invités à respecter scrupuleusement le cahier des charges, car il ne doit pas y avoir de dérives dans l'alimentation des vaches laitières, dans la fabrication… », insiste Alex Brianchion.
L'édition 2012 du Salon de l'agriculture a été fructueuse en médailles, puisque l'EARL Monnier a obtenu une médaille d'or pour son neufchâtel fermier, la fromagerie Les Cateliers une médaille d'or et la SARL Alleaume une médaille d'argent pour leur fromage laitier. Enfin, le syndicat constate une baisse du nombre de producteurs : « L'un a récemment arrêté son activité, un autre a été suspendu de l'AOP », conclut Alex Brianchon.

F. W. (AVEC CORRESPONDANT)
:arrow: Paris Normandie
07/04/12
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Message par Virginie le Jeu 13 Sep 2012 - 20:22

La guerre du Camembert de Normandie

:arrow: rtbf.be
13/09/12

AOP : appellation d'origine protégée. Ces trois lettres valent leur pesant d’or. Quand il achète un aliment pourvu de ce sigle, le consommateur est assuré de sa qualité. Ce label européen fête cette année son vingtième anniversaire. Et il est en quelque sorte victime de son succès.

Créée dans le but de favoriser le savoir faire local, de lutter contre une certaine standardisation de la production alimentaire, cette appellation protège aujourd'hui des tas de produits comme des vins, des fromages, du riz, des charcuteries. Et elle est très convoitée. Au point de susciter parfois de véritables conflits. Le camembert de Normandie en est un bon exemple.

Il y a camembert et camembert

Comme de nombreux consommateurs, quand vous achetez un camembert, vous veillez à ce qu’il vienne de Normandie, terre natale de ce fromage. Mais comme de nombreux consommateurs, vous ne vous êtes certainement pas rendu compte qu’il y avait deux camemberts. Sur l’un, il est écrit : " fabriqué en Normandie ". Sur l’emballage de l’autre, on trouve le terme : " camembert de Normandie ". Et c’est sur celui-là et celui-là seulement que le logo AOP peut être apposé.

Car pour faire un " camembert de Normandie ", il faut respecter un cahier de charges très strict. Sa fabrication commence dans les prairies normandes. Seule une vache normande, nourrie selon des principes très précis, pourra fournir du lait à un producteur de camembert AOP. Outre cette condition, le camembert de Normandie AOP devra : être à base de lait cru, moulé à la louche, produit dans une zone géographique précise. Voilà pourquoi peu de producteurs en fabriquent. C’est exigeant et ça coûte cher.

Du coût, du goût

" Produire un camembert de Normandie AOP ça coûte le double d’un produit de grande distribution. Alors choisir cette voie-là, ce n’est pas la voie de la facilité " nous dit Bertrand Gillot le directeur de la fromagerie Réo, située à Lessay en Normandie. " Nous devons respecter des contraintes énormes, au niveau des éleveurs, au niveau sanitaire. Et nos rendements sont moins bons puisqu’il s’agit de fromages au lait cru "

Au goût, les deux produits sont totalement différents. Sur le marché de La Haye du Puis, nous rencontrons Nicolas Lajoie. Cela fait des années qu’il vend des fromages. Et pour lui, entre les deux camemberts, il n’y a pas photo : " Le camembert pasteurisé a une croûte toute blanche. Et ils ont tous à peu près le même goût "

La meilleure défense c'est l'attaque

Mais le problème, c’est que le camembert au lait cru se fait rare : il représente moins de 10% d’un marché envahi par le " camembert fabriqué en Normandie " . Alors, l’association de défense AOP camembert de Normandie a pris le taureau par les cornes. Elle a décidé d’assigner en justice les producteurs industriels. Elle demande que ces camemberts-là ne fassent plus référence sur leurs étiquettes à la Normandie. Pour leur avocate, Johanna Azincourt, le terme " fabriqué en Normandie " induit le consommateur en erreur : " on ignore quel composant vient effectivement de Normandie. On pourrait très bien imaginer que seule la mise en boîte du fromage se fait en Normandie ! "

L’affaire est donc maintenant entre les mains de la justice. Il lui faudra du temps pour trancher la question. En attendant les connaisseurs devront toujours lire attentivement les emballages de camemberts.

Isabelle Huysen, journaliste
avatar
Virginie


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NORMANDIE, TERRE DE FROMAGES

Message par Laurent le Ven 14 Sep 2012 - 21:09

avatar
Laurent


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum